06 novembre 2006

Mala Noche de Gus Van Sant

Il y a quelques semaines sortait, inédit en France, le premier long métrage de Gus Van Sant, Mala Noche. Et je ne saurai trop vous recommander d’aller le voir : sorte d’ovni bizarroïde, revendiqué d’art et d’essai, Mala Noche est à découvrir pour ceux qui aiment son réalisateur, mais aussi pour ceux qui n’ont pas forcément aimé Last Days mais ont apprécié Elephant ou Gerry. Ici, le film assez court ramasse une intrigue qui se suit aisément, juste travaillée d’un jeu sur le noir et blanc assez étonnant. . t'as de beaux... [Lire la suite]
Posté par seleniel à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2006

Little Miss Sunshine

Trop longtemps après sa sortie, et juste avant qu’il ne quitte les salles, quelques mots sur ce film plus qu’étonnant, frais, drôle, émouvant, acide et extrêmement fin. Comme souvent dans les films (ou séries) américains on part du cliché pour explorer la nuance (quand en France, gros malins que nous sommes, on se vautre plus volontiers dans la démarche inverse). Démonstration exemplaire et flamboyante dans ce film, à aller voir de toute urgence avant qu’il ne disparaisse tout à fait des salles obscures, avant de réapparaître... [Lire la suite]
Posté par seleniel à 12:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 octobre 2006

La Jeune fille de l’eau

Ca fait longtemps que je suis tenté de parler du dernier Shyamalan, et renonce par paresse, et par crainte, tant ce film m’a impressionné. Je prends donc mon courage à deux mains, et me lance enfin. Mais cette décision est due à un épisode récent de mon histoire personnelle que je m’empresse de vous communiquer, postulant d’emblée l’intérêt profond que le lecteur peut prendre à la découverte de ma trépidante et passionnante existence. Ainsi, voilà quelques week-ends en arrière, alors que j’étais en famille à la campagne dans un lieu... [Lire la suite]
Posté par seleniel à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 octobre 2006

Indigènes

Après un récent passage dans les salles obscurs (Enfin ! Ca faisait longtemps... ^^), je me suis fait un devoir de vous présenter un film génialissime, le bien nommé Indigènes, réalisé par Rachid Bouchareb.Cette fiction (et j'insiste sur ce mot et j'y reviendrais plus tard) "historique" nous narre le périple de quatre compagnons d'armes se déroulant entre 1939 et 1944 (avec un petit passage en 2004) entre le Maghreb et l'Alsace. On suivra leur parcours semé d'épreuves à la recherche d'une sorte de Graal, chacun ayant un sens... [Lire la suite]
Posté par Invites à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2006

Dans Paris

Malgré sa présentation très remarquée à la quinzaine des réalisateurs de Canne, la dernière réalisation de Christophe Honoré, est passé plutôt inaperçue lors de sa sortie en salle. Un oubli auquel on pouvait s’attendre, puisque cette œuvre partage l’affiche avec des films bien plus médiatisés comme « Indigène » ou «Un crime», et c’est pourtant assez regrettable vu la qualité du long-métrage. Après une séries d’images classiques de la capitale ; des quais de la scène au métro aérien, en passant par la tour Montparnasse... [Lire la suite]
Posté par Grenouille bleue à 15:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juin 2006

Maitre Yoda

j'ai interviewé le plus grand des petits homme vert :maitre YODA Moi: Maître Yoda, vous êtes mort depuis extrêmement longtemps. J'imagine qu'au début, ç'a dû être difficile à accepter, vous qui sembliez quasi-éternel... Yoda : De ne plus avoir de sensations, difficile il est. D'interventions physiques capable je ne suis plus.Moi: Vous voulez dire que vous ne pourrez pas me signer d'autographes ?Yoda : Il est vrai.Moi (dépitée) : ... Yoda me regarde, attendant patiemment la suite des évènements. Je me décide à surmonter ma déception et... [Lire la suite]
Posté par Mr_Prince à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2006

Tim Burton

Je vais vous parler d’un Brillant réalisateur apprécié de la jeune génération pour inauguré la section cinéma, qui est... Tim Burton. Bon, je vous parle de ce réalisateur car il a la particularité d’avoir de fait des flim dans tout les registres, en gardant toujours le meme style et donne a chaque fois un peu  de ca personnalités dans chacun de ses flims. Comme les plus grands réalisateurs d’ailleurs et j’en parle car aussi  j’ai étudié un peu sa... [Lire la suite]
Posté par Mr_Prince à 20:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]